Coordinateur/Coordinatrice Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence (SAME)/5286


Durée : 12 mois Renouvelable
Date de prise de poste : Immédiatement
Objectif général du poste

Le/la Coordinateur/trice  SAME est en charge des programmes de sécurité alimentaire développées par la mission Action Contre la Faim en Mauritanie. Il/elle doit s'assurer de la qualité technique et la bonne marche des projets, renforcer et orienter l’équipe de terrain, développer des nouvelles idées de projets et encourager une synergie générale entre les secteurs de la sécurité alimentaire, WASH et la nutrition-santé sur l’ensemble de la mission.

Objectif global de département technique :

  • Assurer la qualité, pertinence et durabilité des interventions d'Action Contre la Faim en Mauritanie à travers une approche programmatique intégrée dans le cadre de sécurité nutritionnelle, à travers l'apprentissage, renforcement des compétences et l'innovation dans les secteurs de Nutrition-Santé, WASH, SAME, Prévention et Résilience et avec l’appui du département MEAL.

 Objectifs de département Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence

  • Diversifier les sources de revenus et les moyens d’existence des ménages vulnérables pour qu’ils soient capable de se procurer une alimentation suffisante en quantité et qualité 
  • Améliorer la capacité des communautés à faire face à l’impact des risques et des chocs en promouvant sa résilience  
  • Soutenir les ménages très pauvres à travers la mise en place des programmes de filets sociaux saisonnières et/ou d’assistance alimentaire en cas d’urgence

Principales responsabilités

Objectif 1: Contribuer à la définition de la stratégie pays et à la mise en œuvre de la stratégie sectorielle Sécurité Alimentaire & Moyens d’Existence (SAME)

Le/la Coordinateur/trice  SAME est responsable :

   • De l’analyse et le suivi de la situation de la sécurité alimentaire au niveau pays, en lien avec les équipes terrain, les autres départements techniques et les différents acteurs clés du secteur ;

   • De la définition et la mise en œuvre de la stratégie sectorielle SAME de la mission en cohérence avec les stratégies/politiques du réseau ACF, et en lien avec les politiques nationales et régionales 

   • De l´harmonisation des approches techniques SAME au niveau de la mission ;

   • De la dissémination interne/externe des informations collectées et analysées au niveau pays sur le secteur SAME ;

   • De participer à l'élaboration du plan de préparation et de réponse aux urgences de la mission ;

   • De l'intégration du secteur SAME avec les autres secteurs techniques (NUT et WASH) afin d’obtenir une approche multisectorielle visant la sécurité nutritionnelle des communautés et des ménages ;

   • De participer, en lien avec le Directeur Pays, dans l’identification de thèmes de plaidoyer sectoriel spécifiques à la mission.

 

Objectif 2: Coordonner l’identification des besoins et la formulation des propositions de projets/programmes SAME

Le/la Coordinateur/trice  SAME est responsable :

   • De coordonner l’identification des besoins SAME en concertation avec les autres secteurs NUT et WASH pour maximiser l´impact nutritionnel des interventions ;

   • De prendre en compte les aspects transversaux, notamment l’environnement, les partenariats, le genre, et la gouvernance dans l’identification et formulation des projets ;

   • De garantir la pertinence des approches techniques dans la formulation de nouveaux projets ;

   • De formuler des propositions d’intervention en prenant en compte les éléments fournis par le terrain, la stratégie pays et le contexte.

 

 Objectif 3: Accompagner la mise en œuvre de qualité des projets SAME et s’assurer du Reporting des programmes/projets SAME

Le/la Coordinateur/trice  SAME est responsable :

   • De la validation des étapes clés et des outils liés à la mise en œuvre des activités/ projets SAME (chronogramme, plan d´achat, enquêtes baseline/midline/endline, études techniques, dossier d´appel d’offre, …) ;

   • De la mise à jour régulière et validation mensuelle des outils de gestion et suivi de projet par les responsables programme/responsables techniques SAME (APR, FMT) ;

   • De la validation, dans les délais, des parties SAME des rapports internes et des rapports bailleurs, ainsi que des amendements des projets avec la contribution des équipes ;

   • D’anticiper la survenue de tout problème lié à la mise en œuvre des activités / projets SAME en proposant des solutions adaptées pour assurer le bon déroulement des programmes ;

   • D´assurer la réorientation des activités / projets SAME en cas de changement de contexte ;

   • D’assurer la conformité technique des programmes et la qualité globale de mise en œuvre des projets pour maximiser leur impact ;

   • De la conduite régulière de visites de supervision des activités / projets SAME sur le terrain pour garantir la qualité et la redevabilité des projets SAME;

   • De la planification et la gestion des évaluations externes et internes des projets SAME ;

   • De la promotion du principe de « do no harm » et de mécanismes de plainte visant à la transparence et à l’éthique des projets, notamment auprès des populations aidées.

            

Objectif 4: Assurer la participation active d’ACF dans la coordination sectorielle nationale, les plates-formes techniques SAME et développer des partenariats sectoriels

Le/la Coordinateur/trice  SAME est responsable :

   • Du maintien du répertoire des principaux acteurs œuvrant dans le secteur SAME au niveau pays ;

   • De la représentation d’ACF dans la coordination sectorielle nationale et sous-nationale (cluster, plateformes et groupes de travail sectoriels SAME, cadres de concertation état – ONG, etc.) ;

   • De la communication technique (interne et externe) sur les projets SAME en lien avec le Directeur Adjoint pays, le Directeur Pays et la référente siège ;

   • De l´identification et de la promotion de partenariats sectoriels (société civile, ONG, autorités, secteur privé) et du renforcement des capacités des partenaires identifiés.

 

Objectif 5: Promouvoir la capitalisation et le développement technique et la recherche au sein du département SAME

Le/la Coordinateur/trice SAME est responsable :

• De coordonner les activités de capitalisation du secteur SAME au niveau de la mission à travers la validation, centralisation et remontée des documents de capitalisation au siège (fiches activités, rapports d’évaluation et de capitalisation, fiches projets, etc.) ;

• De la diffusion des guides et manuels techniques et stratégiques d’ACF au niveau de la mission ;

• Du partage d’expériences avec les autres acteurs du secteur SAME dans le pays et la région ;

• De la mise en application de nouvelles approches proposées par le siège ou par la mission ;

• De la remontée des besoins de développement technique et de recherche/ action auprès du siège et de la facilitation de la mise en œuvre de propositions de projets dans ce sens ;

• De l’exploration de nouvelles modalités de partenariats scientifiques et techniques (laboratoires, universités, secteur privé).

 

Objectif 6: Encadrer, identifier, former et accompagner les équipes SAME

Le/la Coordinateur/trice  SAME est responsable :

• De participer à l’identification, et renforcer la personne actuellement au poste de Responsable des Programmes SAME;

• De participer à l’évaluation des besoins RH du département SAME ;    

• Du management fonctionnel et/ou hiérarchique du personnel SAME ; 

• D’assurer l’évaluation de la performance technique et de management de l’ensemble des équipes ;            

• Du développement des compétences et connaissances techniques SAME de la mission.        


Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Formation:

Niveau Bac + 5, diplôme en agroéconomie, en agronomie ou en sciences humaines (socio-économie) avec une formation complémentaire en gestion des ressources naturelles ou en réduction des risques 

Connaissances techniques spécifiques:

Capacité en matière de formation et d’encadrement d’équipes terrains ;

Expérience dans la négociation, la coordination et la communication dans un contexte multiculturel et avec des autorités publiques et la société civile ;

Bonne compétence rédactionnelle et capacité de synthèse ;

Connaissances en nutrition souhaitées.

Expérience (années):

Expérience minimum de 5 ans en gestion de projet ou programmes SAME sur le terrain au sein d’une organisation internationale.

Connaissances du secteur humanitaire 

Expérience minimum de 3 ans dans le domaine humanitaire, de préférence en zone Sahélienne

Connaissances de l’organisation:

Bonne Connaissance d’Action Contre la Faim est un atout indéniable

Langues:

Niveau excellent de français, et un bon niveau de compréhension de l’anglais souhaité.

Systèmes d’information :

 

Bonne maîtrise des logiciels de base (Word, Excel, Outlook, etc.).

Mobilité (national/ international)

Missions régulières sur le terrain avec plusieurs déplacements à l’international

Engagement envers l'égalité des genres

Expérience réussie sur des thématiques de promotion de l'égalité des genres ou engagement personnel. 


Notre paquet remuneratif

Nous proposons une incorporation immédiate dans une organisation dynamique d’envergure internationale incluant les conditions contractuelles suivantes :

  • Contrat de travail en statut d'expatrié Non Accompagné ;
  • Durée: 12 mois avec possibilité de renouvellement ;
  • Base : Nouakchott avec des missions terrain au besoin ;
  • Salaire entre 28.300€ et 34.900€ bruts par an en fonction de l’expérience professionnelle et des responsabilités.          Ce montant est divisée en 12 paiements et basée sur l'expérience et le contexte. Ce salaire comprend un salaire de base + prime de contexte + frais de subsistance et perdiem (*) 

(*) En monnaie locale sous réserve de changements inattendus dans l'échange de devises

De plus:

  • Logement pris en charge par l’organisation 
  • Les frais de transport jusqu’à la mission pris en charge par l'organisation 
  • Breaks d’une semaine avec frais de transport vers la zone de référence et un extra de 215€ pour la semaine.
  • 25 jours ouvrables de vacances par an avec transport pris en charge par l'organisation
  • Assurance de rapatriement, accident et voyage et vie
  • Supplémentaire par mois et par enfant (moins de 18 ans): de 100 € à 225 € par mois (selon la liste standard d'Action contre la Faim - Espagne).

 



Action contre la faim s'engage à prévenir tout type de comportement indésirable au travail, notamment le harcèlement sexuel, l'exploitation et les abus sexuels, le manque d'intégrité et / ou l'inconduite financière; Nous nous attendons à ce que tout le personnel et les bénévoles partagent cet engagement en adhérant à notre code de conduite et autres politiques connexes et seuls ceux qui partagent nos valeurs et notre code de conduite seront recrutés pour travailler avec nous.

Retour à la liste des postes
Postuler